Exposition Adam-Salomon.


Antony-Samuel Adam-Salomon est né le 9 janvier 1818 à La Ferté-sous-Jouarre, ses parents s’installent à Fontainebleau vers 1830. Son père, Nathan-Herschel Salomon, le destine à une carrière de marchand, mais le jeune Samuel a le goût des arts. À l'âge de vingt ans, il est recruté comme modeleur dans la fabrique de porcelaine de Jacob-Petit à Fontainebleau. Un médaillon du chansonnier Béranger lui attire un début de reconnaissance, ce qui lui permet d’obtenir une bourse pour des cours de sculpture à Paris. Après quelques années d'études, il voyage en Angleterre et en Suisse pour se perfectionner. L’avocat et député Adolphe Crémieux lui apporte soutien et amitié. Adam-Salomon se présente une première fois au Salon de 1844, il expose un médaillon de Copernic. Il acquiert rapidement une solide notoriété ce qui lui amène une clientèle prestigieuse. De grandes personnalités lui commandent bustes et médaillons à leur effigie : Alexis de Tocqueville, George Sand, Lamartine ...

Samuel Adam-Salomon, photo d’Henry Peach Robinson, vers 1870.

En 1849, la mairie de Fontainebleau lui commande un grand médaillon en fonte représentant Némorosa, d’après la légende écrite par le poète menuisier de la ville : Alexis Durand. Le médaillon est accroché à un rocher sur le sentier inventé par Denecourt (aujourd'hui sentier n°2). En 1850, il épouse son élève, Georgine Cornélie Coutellier, elle aussi artiste, sculptrice et écrivaine. Georgine se convertit au judaïsme pour son mari. Républicain engagé, Adam-Salomon est lié d’amitié avec le poète et homme politique Alphonse de Lamartine et avec Denecourt avec qui il parcourt la forêt de Fontainebleau. À partir de 1859, sous l'influence du photographe allemand Franz Hanfstaengl, il ouvre un studio de prise de vue à Paris. Ses portraits obtiennent un grand succès. Il met en scène ses clients dans des postures classiques, sa lumière s’inspire du peintre Rembrandt. Ses tirages albuminés, obtenus à partir de négatifs sur plaques de verre, sont réputés pour leurs profondeurs de tons mais aussi parfois critiqués, car très retouchés. Adam-Salomon est fait Chevalier de la Légion d'Honneur en 1870 et meurt à Paris le 28 avril 1881. Le couple Samuel et Georgine est enterré dans le cimetière israélite de Fontainebleau.

Adam-Salomon en calèche avec sa femme Georgine. Photo de Louis-Jean Delton, 1867. 

Œuvres d'Adam-Salomon.

Charles Garnier, architecte.

Octave Feuillet, écrivain.

Lola Montez, danseuse, actrice, courtisane.

Jean-Jacques Ampère, historien.

 Lajos Kossuth, homme politique hongrois, vers 1859.

Ambroise Thomas, compositeur, vers 1880.

 Ernest Renan, écrivain, vers 1876

 Henri Rivière, marin et écrivain, vers 1859.

« Philosophe » 1856. Annoté « Au bon Dr Michelin son ami A-S ».

 Isaac Pereire, banquier, 1875.

Eugénie de Montijo, épouse de napoléon III.

Autoportrait, vers 1860.

En forêt de Fontainebleau sur le sentier n°2, plusieurs curiosités rappellent Adam-Salomon :

La grotte Adam-Salomon.

Médaillon Némorosa.


La fontaine Isabelle, près de la Roche Éponge. Construite par Denecourt en 1866, restaurée par Colinet en 1893, Isabelle est le nom de la fille d'Adam-Salomon.

 Grotte Georgine, le nom est gravé sur la roche, en hommage à l'épouse d'Adam-Salomon.

Médaillon de la Tour Denecourt posé en 1882.

Abonnez-vous à Fontainebleau-Photo,
entrez votre adresse email :