Souvenir de Fontainebleau

Au milieu du XIX siècle, Claude-François Denecourt se fait éditeur et publie des albums comprenant plusieurs estampes issues de lithogravures illustrant le château de Fontainebleau et les endroits les plus remarquables de la forêt. Les albums sont dits « genévrier » car les estampes sont reliées par une couverture en bois de genévrier odorant provenant de la forêt, spécialité bellifontaine inventée pour le tourisme naissant. En 1862, l’empereur Napoléon III offrit à sa cousine, la princesse Augusta, un album genévrier de grand format, comme le relate l’excellent ouvrage de Christophe Beyeler, publié à l’occasion de l’acquisition par le château de Fontainebleau d’un magnifique album original.



















Abonnez-vous à Fontainebleau-Photo,
entrez votre adresse email :