Champignons, fin de saison.

Hypholome en touffe, hypholoma fasciculare.
Un champignon vénéneux contenant en faible dose des toxines communes avec l'amanite phalloïde.



Scléroderme vulgaire, Scleroderma citrinum. Ce Champignon se présente sous la forme d'un sac qui finit par craquer et libérer les spores qu'il contient.


Bolet Bai, Boletus badius. C’est un bon comestible, mais il ne faut pas en abuser car il a tendance, comme beaucoup de champignons, à accumuler les métaux lourds et la radioactivité ! C'est avec le thé la seule source connue de la théanine, un acide aminé au goût « unami »


Cortinaire violet, Cortinarius violaceus. Il est comestible, sans être toutefois particulièrement appréciable. Le genre cortinarius comprend une très grande variété d’espèces, certaines comestibles et d’autres extrêmement toxiques.


Bolet amer, Tylopilus felleus, également nommé bolet de fiel ou faux cèpe. 
Son amertume rend ce bolet impropre à la consommation.


Cortinaire couleur de rocou, cortinarius orellanus. ll s'agit d'un redoutable toxique, entraînant parfois la mort. Les symptômes apparaissent plusieurs jours après avoir été consommé.


Russule émetique, russula emetica.
L'amertume de sa chair est telle qu'il est préferable d'éviter toute consommation.


Amanite fauve, Amanita fulva, L'amanite fauve est comestible, mais doit être bien cuite avant d'être consommée. Elle contient des toxines s'attaquant aux globules rouges, mais ces toxines sont détruites à partir de 70°.